fr

Création de la plateforme

SAP a été implémenté début des années 2000 au SPRB. Celui-ci intègre, entre autres, la comptabilité générale et budgétaire, de même que les workflows décrits dans l’OOBCC.

L’application Bru-Budget utilisée par tous les OAA pour l’établissement de leur budget, les arrêtés de transfert et la communication de leur exécution budgétaire y est intégrée : les données de SAP sont transmises à Bru-Budget et inversement, ce qui permet une intégration de la comptabilité budgétaire et comptable en temps réel.

Depuis quelques années déjà, des demandes d’installation de SAP chez certains OAA parvenaient au compte-goutte au SPRB. Le coût très élevé pour un seul  OAA, quelle que soit sa taille, a freiné le projet dans un premier temps mais a permis à l’idée d’une plateforme mutualisée de mûrir.

Début 2015, lors de la présentation du Guide pratique destiné aux OAA , la demande a été exprimée par plusieurs organismes de manière concomitante.

Cette plateforme SAP régionale s’inscrit en outre dans les objectifs de la déclaration Gouvernementale de faire de Bruxelles une Smart City et de mettre les outils existants à disposition d’autres administrations afin d’augmenter la performance au bénéfice des fonctionnaires.

Le Gouvernement a donc d’abord, décidé de réaliser une pré-étude en mars 2015. Celle-ci a permis de déterminer les coûts et les modalités de l’implémentation de la plateforme SAP régionale et de valider la solution retenue. Puis, le 16 juillet 2015, le Gouvernement a validé la mise en œuvre de la plateforme SAP régionale pour les deux premiers organismes pilotes afin de répondre à la demande formelle et explicite des utilisateurs (OAA) et à la nécessité de consolidation des comptes au niveau régional.

Courant 2015, cette décision a permis la mise en place par IT-coordination, Bruxelles-Finances et Budget et le SAP Team, en collaboration, de la plateforme et de son modèle, ainsi que la formation des utilisateurs et le remplacement des outils des deux OAA pilotes.

Au niveau de la région, SAP a donc été choisi comme standard, c’est-à-dire comme environnement de référence à plusieurs fins. Il permet d’assurer avant tout la mise à disposition d’un outil respectant les règles de l’OOBCC.